SobriétITé, Empreinte octet

créé le 08/06/2020 mis à jour le 09/06/2020

Si la notion d'empreinte octet a déjà été présentée dans l'analyse Sobriété et Green IT, nous allons approfondir ici l'intérêt de cette mesure de notre consommation des technologies de l'information et de la communication ainsi que son calcul pour faire preuve de SobriétITé. L'objectif n'est pas de condamner toute utilisation mais de faire des choix et d'adopter des attitudes pour un usage sobre.

Empreinte octet

A l'instar de l'empreinte carbone ou l'empreinte eau des objets et services, l'empreinte octet vise à mesurer le volume d'octets mis en jeu.

Cela permet d'éviter les polémiques sur l'empreinte carbone du numérique parfois appelée empreinte numérique.
Dans un article de Libération, Le streaming sur Netflix une empreinte carbone allégée, «L'insoutenable usage de la vidéo en ligne» publié par le think tank français The Shift Project, en juillet 2019, qui soutient «qu'en un an les vidéos visionnées en ligne émettraient l'équivalent des émissions annuelles de la France en 2018 [...] et que le streaming sur Netflix consommerait à lui seul davantage que la consommation annuelle d'électricité au Royaume-Uni [...] L'étude semble s'appuyer sur des données de 2015 qui n'ont pas pris en compte l'amélioration rapide de l'efficacité énergétique des Technologies de l'information et de la communication (TIC)», explique George Kamiya de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), «débit binaire moyen, confusion entre bit et octet, centres de données et réseau de diffusion de contenu utilisés pour le stockage et la transmission, consommation d'électricité des mobiles. [...] Additionnées, ces données surévaluées produisent un résultat supérieur à la réalité.»

L'empreinte octet fournit au consommateur un outil de mesure de sa SURconsommation de numérique.
Visant à éclairer l'utilisateur dans ses pratiques quotidiennes, elle est exprimée dans une unité qui ne souffre ni d'attaques ni d'ambiguïté.
Il ne faut pas chercher à valoriser cette empreinte octet en unité monétaire car les coûts (de stockage) à l'octet ont chuté vertigineusement au cours du temps.

Pour s'avérer efficace, la mesure doit être comprise par tous y compris le mode de calcul.

Calcul

Exemple pour un message électronique

Pour mesurer l'empreinte octet de l'envoi d'un message électronique, il faut aussi tenir compte du nombre de destinataires.
(La solution pour réduire l'empreinte octet d'un message consiste à remplacer les documents joints par des liens auxquels seuls les destinataires réellement intéressés, vont accéder, empreinte encore plus importante pour des diffusions à plusieurs milliers de salariés au sein des entreprises.)

  1. La taille du message (documents attachés compris) est généralement affichée dans l'interface de gestion de la messagerie (application ou webmail).
  2. Il faut ensuite multiplier cette taille par le nombre de destinataires (y compris ceux qui ne liront jamais ni le message ni les documents attachés).
  3. On pourrait ensuite prendre en compte le nombre de relais (serveurs) sur lequel le message va devoir transiter (qui explique le temps d'attente entre l'émission et la réception d'un message compte tenu de l'état de saturation de ces intermédiaires du réseau) mais cette valeur est très variable selon le site d'hébergement de la messagerie de chaque destinataire.

Audio contre vidéo

Une minute d'audio en fonction de la qualité et des formats de compression nécessite environ 0,92 Mo en mp3.
Une minute de vidéo nécessite environ 4,6 Mo en mp4.
L'usage de l'audio réduit donc l'empreinte octet d'un facteur de 5 par rapport à la vidéo.
Echantillon :
1,64 Mo pour 21 s de vidéo mp4 sur WhatsApp
8,84 Mo pour 1 min 52 s de vidéo mp4 sur WhatsApp
12,39 Mo pour 2 min 37 s de vidéo mp4 sur WhatsApp

10,89 Mo pour 11 min 53 d'audio mp3 sur WhatsApp

Pour les signaux GSM (téléphonie mobile), l'empreinte octet est multipliée par un facteur de 40 entre la 2G et la 3G (UMTS).

Pour dire je t'aime

Aux débuts des mini messages sur téléphones portables (SMS, texto), on écrivait Je t'aime qui pouvait être encore abrégé en JtM : empreinte octet de 3 à 9 caractères.
Puis sont apparus la pratique des émoticônes, figurations symboliques d'une émotion, particulièrement adaptés dans notre cas ;-) où l'interlocuteur pouvait agrémenter son message d'une suite "<3" symbolisant un coeur (renversé compte tenu des caractères à disposition) : empreinte octet de 2 caractères pouvant être répétés un certain nombre de fois en fonction de l'intensité du sentiment re ;-).
Pour des aspects esthétiques et de compréhension des codes par des novices, les smileys (frimousses ou binettes) ont été mis à disposition pour transmettre la même information : empreinte octet multipliée par plus de 1000, même sous forme d'image vectorielle le facteur multiplicatif sera au-delà de 100.
Le terme sexto est même apparu dans le vocabulaire moins romantique de la relation amoureuse...
Illustration par Gad El Maleh, la drague 2.0 avec les émojis sur BFMTV

Mode avion

Pour prendre conscience de la consommation des téléphones portables en mode veille, il suffit de surveiller l'indice de charge énergétique restante pendant la nuit et de refaire la mesure en passant en mode avion. Outre les bienfaits sur la santé et à condition de ne pas soufrir de nomophobie ou de FoMO (Fear of Missing Out, peur de rater quelque chose), la charge énergétique ne doit quasiment pas avoir baissé, alors qu'en veille, le téléphone a continué d'émettre à intervalle très régulier un signal pour repérer les relais par lesquels vont pouvoir passer une éventuelle communication.
Certes, ce signal ne représente que quelques octets mais ses échanges ont tout de même réduit la charge restante par leur répétition...

Autres

Arrêtons cette avalanche de chiffres pour une évaluation plus globale de l'empreinte octet subie, sur laquelle l'utilisateur a peu de pouvoir.

Empreinte individuelle sur toute une vie

Quelle empreinte octet représente les données personnelles stockés dans les bases de donnés, serveurs, où nous sommes enregistrés, archivés, historisés... sans pouvoir y déroger ?
Même si je n'aime pas réduire les individus à des numéros, des matricules, il s'agit d'une part de notre empreinte octet générée à notre insu, surtout depuis l'informatisation, la numérisation à marche forcée des institutions.
Sans compter les traces laissées par nos navigations sur internet... Le Règlement Général sur la Protection des Données a simplement conduit les sites à demander une approbation de la collecte de ces données que personne ne lit et configurée par défaut avec l'autorisation la plus large.
Sans parler des messages sans possibilité d'autre choix que le bouton OK,
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences, vous proposer des services éditoriaux, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur les réseaux sociaux. En savoir plus/paramétrer les cookies.

Autre empreinte subie : les mises à jour de logiciel

Sans pouvoir s'y soustraire la plupart du temps, avec un manque cruel d'information synthétique, les éditeurs de logiciel contraignent les utilisateurs à installer de nouvelles versions impliquant un téléchargement plus ou moins lourd de données : empreinte octet de plusieurs Mo qu'il faut multiplier par le nombre d'équipements sur lequel le logiciel en question est installé.

La mesure de l'empreinte octet permet de concrétiser la pratique de la sobriétITé.

Retour à la page d'information générale sur la SobriétITé